Menu de la Fritouille -FRITKOT-
Ouvert du mercredi au samedi, 16h30 à 19h30
-Formule à emporter-

Poutine belge

Petite: 12$   Grande: 16$

Ardennaise -champi, bacon, tomates-

Brabançon -échalotes françaises déglacées au porto

Bleu de l'Abbaye

Deux moutardes + boeuf éffiloché

Cornet de frites

Petit: 6$  Grand: 7.50$

Mayos

Andalouse

Épicée

Pesto

Aïoli

Ketchup

Guédilles aux crevettes nordiques 9$

Tartare aux deux saumons, croûtons, frites  20$

Sandwich au filet mignon, suisse  12$

Mac n cheese  12$

Trio  +6.50$

Velouté de poissons  7.50$

Potage du moment  5$

Limonade maison 4$

Latté glacé  5$

Latté  5$

Latté glacé chouchou   6$

Cheese cake aux spéculoos  5.50$

Liqueurs 2$

Moût de pommes et poire  500ml   8$

_edited.jpg
17978122507675621.jpg
187657572_10165339774920137_3806278336236651654_n.jpg
17908890119555500.jpg

C'est quoi un FRITKOT?

 

À la belge

La Culture Fritkot fait également partie de notre style de vie « à la belge ».

25% des Belges se rendent à la friterie au moins une fois par semaine et quasi 80% plusieurs fois par an.

Outre qu’il propose des cornets de frites à consommer sur place ou à emporter, le fritkot est un lieu de rencontre, de convivialité et de souvenirs où il fait bon jouir de choses simples.

Bien qu’informelle, la culture frituresque répond à certaines règles et, pour bon nombre de Belges, il s’agit d’un rituel.

Ainsi, d’aucuns ont un jour fixe de la semaine pour rendre visite à leur fritkot, d’autres l’associent à la célébration d’une victoire (ou défaite) sportive de leur club de foot ou s’y rendent après le théatre ou le concert. On y va seul, en famille, entre copains et on y rencontre régulièrement les mêmes personnes qui partagent le même rituel.

Souvent, nous y commandons « comme d’habitude ». Cela fait du bien, que certaines choses semblent immuables...

 

L'importance socio-culturelle de la Culture Fritkot

Le Fritkot est un lieu de rencontre informel ouvert à tout le monde et où chacun se rend quel que soit son statut social, en faisant fi de ses origines ou de ses convictions.

Les clients y font la file, ensemble, au beau milieu des passants.

Un fritkot dégage une nostalgie pourtant bien vivante et cette atmosphère lui procure une âme.

C’est un des derniers lieux où l’on peut parler avec ses voisins, mais également « des étrangers » qui, le temps "d’une frite", rejoignent la tribu frituresque.

C’est une salle d’attente remplie de désir et de convivialité…

À l'exception des zones frontalières du Nord de la France et du Sud des Pays-Bas, la culture du Fritkot ne se retrouve nulle part ailleurs qu’en Belgique.

Le premier réflexe du Belge rentrant de l’étranger n’est-il pas de se précipiter à la baraque?

Le cornet de frites constitue, avec la bière et le chocolat, la trinité belge par excellence et nous pouvons en être fiers.

17992208785514300.jpg
steak
steak

press to zoom
épinard
épinard

press to zoom
Terrine de chocolat belge
Terrine de chocolat belge

press to zoom
steak
steak

press to zoom
1/8